MATHILDE BARON-HARJANI

Artiste associée, community manager

Autoportrait © Mathilde Baron

Diplômée de l'Ecole supérieure d'Art et de Design TALM-Tours en octobre 2020 avec les félicitations du jury (DNSEP ART / M2), Mathilde fait partie de PoSo depuis son stage de M1 en 2017. Elle a évolué en tant qu'artiste associée et community manager. Elle suit de très près le développement de l'association (site internet, communication, réseaux sociaux, ateliers d'écritures, événements...) et de ses créations (photographe, vidéaste) : première VÜVÜ, P'tit'edit' #4 (festival du livre d'artiste) en 2019. En 2020, elle fait des captations vidéos, photos et sonores pour le 1er album de la création Sylvan Ballades (PoSo, Ensemble l'Angélique et Bathos Records) et pour Retours (Axelle Glaie).​​

 

Son travail part de sa quête des origines, de la rencontre avec sa famille en Israël et la mémoire familiale juive, des non-dits familiaux, de son identité personnelle, vers une réflexion plus globale sur la notion de territoires et de frontières et de ce qui se joue depuis le 19/20ème siècle dans sa famille (l'exil du Maroc à l'Israël, la colonisation, la guerre) puis dans les territoires réels contemporains.

Elle crée des montages et associations d’images à travers la parole et la poésie qui donnent la possibilité de soit garder les images, soit les effacer, soit les suggérer.

Elle récolte des images vidéos, photos, sonores. Elle les trie, les sélectionne, les associe puis constitue une forme d’archives des traces familiales à relier sous des formes artistiques comme cartographie : il y a sans cesse un retour entre les photos, les matières sonores, les fragments de vidéos, les écrits.​

Parallèlement à son DNSEP, elle est professeure de photographie auprès des étudiantes sages-femmes de Tours (2018 à aujourd'hui) et également photographe et vidéaste pour de nombreux-ses groupes de musiques, comédien-nes, compagnies théâtrales, architectes, entreprises diverses.

Se revendiquant comme artiste queer, non-binaire et féministe antiraciste LGBTQIA+ depuis de nombreuses années, elle intègre des projets engagés comme la création Devoir de Fille de Carla Siméon (création de théâtre sur la prostitution forcée), Témoignages Proches 1 et 2 (recueils de témoignages anonymes de violences sexistes et sexuelles), ou Minous Sanglants (fanzine féministe tourangeau).

En octobre 2020, elle est contactée par les Editions Deux Points pour écrire une nouvelle érotique mythologique à partir du poème Delphine & Hippolyte de Charles Baudelaire dans le recueil Les Caresses (parution décembre 2020), aux côtés de 14 autres auteur-ices.